Nos conseils pour bien rédiger un rapport de stage

Nos conseils pour bien rédiger un rapport de stage

C’est la fin de l’année, et pour de nombreux étudiants (en licence, DTS, BTS, Master…) ça annonce la fin de leur stage ! Et qui dit fin de stage, dit « rapport de stage ». Une tâche très peu appréciée par les étudiants mais obligatoire pour autant.

Un rapport de stage est le compte-rendu du travail accompli lors d’un stage, il permet aux évaluateurs de comprendre les missions effectuées dans l’entreprise, le projet auquel vous avez participé et les compétences que vous avez pu acquérir.

Afin de rédiger un bon rapport de stage structuré et précis il est important de suivre un plan.

Peu importe votre parcours de formation, le plan d’un rapport de stage suit bien souvent une structure type avec des différences mineures, nous vous conseillons donc avant toute rédaction de vous renseigner auprès de votre établissement si vous devez suivre un plan spécifique impérativement ou non.

Le plan du rapport de stage 

  1. La couverture du rapport PFE ou mémoire: c’est un élément important puisqu’il représente la présentation visuelle du rapport,  à ne pas confondre avec la couverture d’un magazine, il doit être simple, avec les logos de l’établissement universitaire et l’entreprise d’accueil, et le titre du projet de stage  qui doit être clair. L’intitulé du stage, votre nom et prénom, ceux de vos encadrants (entreprise / école ou université) ainsi que la date du début et la fin de votre stage.
  2. L’avant-propos (facultatif), il présente les objectifs du rapport, les motivations de l’étudiant et peut même contenir les difficultés rencontrées.
  3. Les remerciements : vous pouvez remercier toutes les personnes qui vous ont aidé au cours de votre stage et la réalisation du rapport.
  4. La table des matières ou sommaire doit permettre à quelconque personne lisant votre rapport de s’y repérer facilement.
  5. La liste des tableaux et figures
  6. Glossaire des abréviations : il doit contenir la liste de toutes les abréviations que vous avez utilisées dans le rapport, il faut mettre la signification des signes et organiser la liste par ordre alphabétique.
  7. Introduction générale : Elle doit présenter votre stage en accrochant le lecteur, n’hésitez pas à utiliser des citations ou des faits marquants. L’introduction doit englober le contexte général de votre stage et du projet sur lequel vous avez travaillé tout en annonçant le plan du rapport.
  8. Le développement : vous pouvez décomposer votre rapport en plusieurs chapitres, généralement le premier pour présenter l’entité d’accueil (l’entreprise) et le sujet de votre stage ou la problématique que vous avez étudié lors de ce stage. Vous pouvez vous restreindre à deux chapitres uniquement, mais si vous estimez que le deuxième chapitre sera assez costaud, n’hésitez pas à en rajouter d’autres chapitres à condition que le contenu soit intéressant et décrivant les tâches effectués, expliquant les démarches suivies, les techniques utilisées, etc.  Il ne faut pas que vous ajoutez des chapitres uniquement pour le bonheur d’avoir un gros rapport, le principe de ce dernier résidant essentiellement dans ce contenu.
  9. Conclusion : une réponse à la problématique si vous en avez dans votre introduction, votre avis sur le stage, les compétences acquises, les missions et le cadre de travail. Il faut penser à trouver une ouverture et des perspectives intéressantes de votre travail et une éventuelle continuité du travail.
  10. La bibliographie : elle doit être complète et respecter les règles de rédaction.
  11. Les annexes : n’oubliez pas de mettre tous les documents mentionnés ou utilisés dans vos annexes, ceci pour aider le lecteur à s’y référer.

Pour conclure notre article, suivre ce plan peut vous aider à rédiger votre rapport parfaitement, mais n’oubliez pas de ne pas plagier le travail des autres, ou se contenter de copier/coller ce que vous trouvez sur internet. Un rapport de stage est avant tout un travail purement personnel, sur lequel vous êtes évalué, alors, montrez le meilleur de vous-même !